Passionnée par les arts du fil (techniques de dentelles et de broderies), créatrice adaptant ces techniques à notre vie actuelle, auteur de plusieurs livres, organisatrice de stages et de cours, j'aimerais partager ces connaissances, continuer d'apprendre et surtout perpétuer ce patrimoine artistique tout en l'adaptant à la vie contemporaine (matériaux, couleur, objets usuels...). L'être humain est un artiste qui s'ignore et toutes ces techniques doivent perdurer.



jeudi 10 novembre 2011

Boutis: détails et erreurs

Les ateliers du mardi sont réservés cette année au boutis. Cette technique très ancienne permettait de matelasser les étoffes pour les rendre plus confortables. Elle nous est parvenue d'Italie. Le boutis provençal est un art textile typiquement français.
La caractéristique du boutis est sa parfaite reversibilité. Les 2 faces de l'ouvrage sont identiques, il n'y a ni endroit, ni envers. De plus, l'ouvrage présente un effet de transparence (se reporter à la photo D). Placé devant la lumière, les motifs apparaissent en noir sur fond blanc, ce qui n'est pas le cas du piqué marseillais.......qui vous est vendu pour du "véritable boutis"....ne vous faites plus piéger.....
Cette transparence permet aussi de déceler les erreurs de novices..... autour de l'étoile les zones vermiculées (lignes obliques) n'entourent pas parfaitement le contour de l'étoile. Le méchage n'est pas parfait.
En E et en F, on aperçoit parfois des petites bosses.....elles sont dues à des points trop courts sur l'envers qui n'ont pas tenus lors du méchage.....
En B, vous voyez trois doubles canaux mèchés. Ceux de droite et de gauche demeurent linéaires.Les points sont petits et conserve la mèche droite (photo A).
Celui du milieu n'a pas de consistance et reste informel........la réponse se trouve en C.....les points sont trop longs et ne tiennent pas la mèche.......
Trop longs, trop courts......quelle galère!!!!! Non, c'est une superbe technique qui demande de la précision et nous apporte beaucoup de satisfaction. Aucune ne souhaiterait abandonner son ouvrage!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire